Histoire

L'histoire de Nicols est longue et commence au fond de la mer Egée il y a 70 ans. Venez découvrir notre histoire et comment la société a évolué avec le temps, étape après étape.

Nicols, une histoire de famille…

 

L'histoire de Nicols commence en 1890 sur une petite île grecque dénommée "Kalimnos", au cœur d'un espace naturel de pèche d'éponges de mer en Méditérannéenne.

 

En 1898, Jean Klimis, le grand-père du CEO actuel, arrive en Belgique où il décide de fonder, avec son frère, un petit atelier de préparation d'éponges de mer. Durant la première moitié du 20e siècle, cette société qui s'appelait "J and & K Klimis" se développe et devient, le plus important négociant d'éponges de mer en Europe.

En 1947, Nicolas Klimis, père des propriétaires actuels de l'entreprise, quitte l'affaire familiale pour créer sa propre société : N.M.Klimis & Cie. Avec ses quatre associés, il importe et vend des éponges en provenance de la mer Égée (Grèce), ainsi que des peaux de chamois.

Le nom "Nicols" vient tout simplement de son nom, Nicolas.

L'essor de Nicols

 

Nicols développe son activité dans le secteur des éponges et des produits d'essuyage. En 1963, l'entreprise déménage et s’installe dans un bâtiment bruxellois de 1000m². Confrontée à la difficulté des éponges de mer en quantités suffisantes, l’entreprise élargit ses activités et se tourne petit à petit vers les éponges synthétiques et cellulosiques. Elle commence également la fabrication d’éponges avec récureur et de rouleaux à peinture.

 

En 1970, la marque Nicols devient leader du marché en Belgique. Cette position dominante encourage l'entreprise à s’établir dans des bâtiments d’une superficie de 15 000m² à Braine-l’Alleud. C’est le début de l’industrialisation de la production.

 

Au début des années 80, Nicols rachète une entreprise du nord de la France, spécialisée dans la fabrication de produits antimites et de blocs WC. Nicols met au point une stratégie visant à fournir des produits de distributeurs en France. Au début des années 90, Nicols prend la tête du marché des éponges de marques de distributeurs en France.

 

Les années 90 marquent le début de la production de produits d'entretien pour les toilettes et de désodorisants. Durant les années 90, le groupe connaît une importante croissance en France et dans le reste de l’Europe.

L'essor de Nicols

 

En 1995, Nicols inaugure une filiale en Pologne, ouvrant à la marque les portes des marchés d'Europe de l'Est. Ce qui avait commencé comme un petit atelier de 15 travailleurs en 1995 s'est transformé en une usine polonaise moderne à la croissance rapide, devenant entre 2005 et 2012 notre plus grand centre de production.  

 

En 2006, Nicols s'implante en Italie et entame la production d’insecticides et de désodorisants électriques. Fin 2010, ce site industriel ferme ses portes et la production d’insecticides est transférée dans nos locaux polonais modernes, ce qui améliore la rentabilité tout en continuant à répondre aux attentes de nos clients.

Focus sur l'innovation

 

Au cours de la période 2011-2013, Nicols s'est attelé à investir dans ses capacités à innover. Nicols est un acteur priviligié dans la fabrication de produits d'entretien et de nettoyage : éponges, récureurs, lavettes & microfibres, désodorisants d'ambiance, produits pour les WC.

Les éponges tri-couches sont vues partout en Europe mais Nicols était la première société à lancer ce produit sur l emarché en 2010 et à le breveter. Ce produit a même été élu "Produit de l'année" en Allemagne en 2013, pour récompenser son caractère innovant.

 

En 2013, Nicols a lancé l'éponge Fairy (Dreft en Belgique), en collaboration avec Procter & Gamble. Grâce à ses caractéristiques uniques, notre produit a aussi été élu "Produit de l'année" en Belgique en 2016.

 

Il y a quelques mois, Nicols a commencé à produire sa propre cellulose pour la production de ses éponges cellulosiques.